Lien

L’école sur les routes.

Ce n’est plus un secret, nos filles ne sont plus scolarisées. 🙂

Comment on fait?
Et bien on fait l’école nous-mêmes…avec pour salle de classe, la nature et/ou le camping-car. 😉

Pour commencer, il a fallu retirer les filles de l’école:
Les filles étaient respectivement en grande et moyenne section de maternelle.
Contrairement à certaines mises en garde de nos proches, ou autres… Nous n’avons eu aucune difficulté à les retirer de leur établissement scolaire. L’instruction n’étant pas obligatoire à leur age… aucune déclaration officielle à faire. J’ai donc uniquement informé la directrice d’école que les filles ne reviendraient pas après les vacances de la Toussaint. J’ai évidement expliqué les raisons; Notre projet a été très bien vue par toute l’équipe enseignante.
Les maitresses ont pris du temps en classe pour parler de notre départ à tous les camarades des filles. Pour leur dernier jour elles ont même reçu un petit cadeau: Photo de groupe pour Chloé et peinture empreinte pour Inès ! J’ai tout simplement adoré ces petites attentions et les filles aussi. Nous nous sommes aussi mis d’accord avec les maitresses pour qu’elles gardent le contact par courrier avec leurs copains/copines. Elles ont déjà hâte d’envoyer leurs premiers dessins et « d’écrire » leur première lettre 🙂

20161019_155643

Qu’en pensent les filles?
Elles sont vraiment contentes à l’idée de partir à l’aventure, elles ne veulent plus quitter le camping-car et nous réclament d’aller promener en montagne ^^
Néanmoins, il y a eu quelques petites « angoisses » de Chloé au début: « Mais maman! Tu n’es pas une maitresse toi. Tu ne sais pas comment on fait pour faire du travail !! » 🙂 Je lui ai donc expliqué comment nous allions faire, je lui ai préparé ses petits cahiers « d’école sur la route » 🙂 , j’ai prévu un petit espace « école » dans le camping-car. Bref, elle est maintenant rassurée et tout va très bien 😀

Comment ça se passe?
Je ne veux pas instaurer d’horaire ou de durée précise pour leurs apprentissages. Elles ont toujours aimé apprendre et faire des activités donc je les laisse se gérer. Je leur propose des fiches de « travail »  (que je prépare à l’avance) mais je n’impose rien.
Parfois elles n’ont pas envie (même si c’est très rare….) et parfois elles pourraient y passer la journée. Je veux que cela reste un plaisir d’apprendre et pas une obligation.
Je m’appuie sur le livre « toute ma maternelle – tout le programme. HACHETTE éducation. » C’est juste un petit support pour ensuite décliner toute sorte d’activité autour du programme… J’utilise aussi beaucoup l’application Pinterest où je trouve beaucoup d’idées…
Et en plus des cahiers, fiches, activités, etc… Il y a bien sûr l’apprentissage de la vie. Toutes nos sorties sont des moments de découverte et d’apprentissage… Principalement portés sur la nature évidement 🙂 C’est un des points de notre projet: Permettre à nos enfants de vivre une vie différente…. Apprendre des choses en observant ce qui nous entoure, plutôt qu’à travers un livre ou un écran. (Je n’ai rien contre les livres ou les écrans, au contraire ,c’est un très bon support, mais je pense juste qu’il n’y a pas que ça pour apprendre et évoluer.) 😀img_7183

 

Et après?
Dans cet article je parle de l’organisation actuelle. C’est à dire avec un niveau maternelle….
Je suis consciente qu’en septembre prochain les choses « sérieuses » commencent pour Chloé avec la rentrée au CP et la déclaration IEF.
Donc je reverrai peut-être ma façon de faire à ce moment là. (ou pas…) Je n’ai pas prévu de « plan », je m’adapterai à Chloé, à son niveau, à sa volonté, à sa façon d’être,…

L’IEF (Instruction en famille)
Je me suis bien renseignée sur les déclarations à faire ainsi que sur le déroulement et la fréquence des contrôles, mais je ne suis pas sûre à 100% tant que je ne l’ai pas vécu et je ne veux donc pas raconter n’importe quoi (d’autant plus que les décrets ont encore changé il y a peu de temps). C’est pourquoi, si vous êtes intéressé par l’IEF, je préfère simplement vous inviter à aller voir les textes de lois sur Legifrance* (De cette façon je suis certaine de n’induire personne en erreur 😉 )

Voila voila, si vous avez des questions, laissez un petit commentaire , j’y répondrai avec plaisir 🙂

 


*Les passages qui ont retenu mon attention:

Article L131-5
Modifié par Décret n°2012-16 du 5 janvier 2012 – art. 7 (VD)
Les personnes responsables d’un enfant soumis à l’obligation scolaire définie à l’article L. 131-1 doivent […] déclarer au maire et à l’autorité de l’Etat compétente en matière d’éducation, qu’elles lui feront donner l’instruction dans la famille. Dans ce cas, il est exigé une déclaration annuelle. […]
La présente obligation s’applique à compter de la rentrée scolaire de l’année civile où l’enfant atteint l’âge de six ans. […]

Article L131-10
Modifié par Décret n°2012-16 du 5 janvier 2012 – art. 7 (VD)
Les enfants soumis à l’obligation scolaire qui reçoivent l’instruction dans leur famille […] sont dès la première année, et tous les deux ans, l’objet d’une enquête de la mairie compétente […]
L’autorité de l’Etat compétente en matière d’éducation doit au moins une fois par an, à partir du troisième mois suivant la déclaration d’instruction par la famille, faire vérifier que l’enseignement assuré est conforme au droit de l’enfant à l’instruction […]
Les résultats de ce contrôle sont notifiés aux personnes responsables avec l’indication du délai dans lequel elles devront fournir leurs explications ou améliorer la situation […]
Si, au terme d’un nouveau délai fixé par l’autorité de l’Etat compétente en matière d’éducation, les résultats du contrôle sont jugés insuffisants, les parents sont mis en demeure, dans les quinze jours suivant la notification, d’inscrire leur enfant dans un établissement d’enseignement public ou privé […]